« Il ne sert de rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre. »

- François Mauriac

Le toit-jardin Lauberivière (2009-2011)

Le toit-jardin de Lauberivière a été lancé à l’été 2009 par l'organisme sans but lucratif Les Urbainculteurs. Ce toit-jardin a comme objectif de fournir des légumes frais et variés aux usagers de Lauberivière.

La Fondation GDG s'est engagée à verser un montant de 65 000 $ sur 3 ans (2009 à 2011) afin de permettre à la Maison de Lauberivière d’acquérir les bacs de culture déjà en place, d’en ajouter de nouveaux ainsi que de bénéficier de la main-d’œuvre nécessaire à l'entretien du potager. La culture de différents légumes permettra une autonomie d’approvisionnement pour les cuisines de Lauberivière pour les années à venir.

Ce projet comporte un volet social important puisqu’il vise aussi à développer la prise en charge du projet par les usagers de Lauberivière dans un but de réinsertion sociale. Le potentiel de ce jardin urbain ouvre également la porte à plusieurs projets parallèles avec des partenaires locaux nécessitant un approvisionnement en légumes.

La participation du public au projet a été très importante puisque la campagne de parrainage « Ensemble, semons l’espoir ! » a permis, en 2 ans, d’amasser et de remettre 14 685 $ à Lauberivière pour son toit-jardin.

collaborateurs

De gauche à droite : Gaétan Duchesne (président de la Fondation GDG), Chantale Dugas (DG de Lauberivière), Marc-André Valiquette (Biotop) ainsi que Marie Eisenman, Simon Lepage et Francis Denault (Les Urbainculteurs).

récolte 2009

Récolte 2009

récolte 2009

Récolte 2009